Le dégrèvement fiscal écologique favorable aux associations

Les plus riches polluent plus que tout le monde, c’est un fait connu et avéré et des appels à l’imposition conformément à leur pollution se multiplient. C’est le cas avec notre vision de l’impôt sur le niveau de vie qui pourrait déjà être modulé par un coefficient d’inégalité

A contrario, un comportement vertueux, moins de gaspillage, des investissements dans des solutions de dépollution, une évolution du mode de vie avec le sacrifice ou le remplacement de certains éléments très polluants, un comportement social inclusif, etc.Lire

Transition Sociétale : Mon dieu, la fin du travail, comment allons-nous vivre ?

La fin du travail, la fin de l’emploi, la fin des haricots, la fin de tout, terrible, qui fait peur, tous au chômage, dans la misère, inutiles, vivant d’assistanat, quelle horreur ! Mais qu’allons-nous devenir ?Lire

La transition sociétale de la fin de l’emploi : la meilleure chose arrivée à l’homme depuis l’invention du feu

 

Du Feodalisme au Capitalisme

Le monde a connu d’innombrables transitions sociétales, le passage de l’esclavagisme de l’Antiquité au Féodalisme vers la première moitié du premier millénaire  en est une, pas la première…et pas la dernière !

Dans la transition entre le Féodalisme et le Capitalisme, les puissants ont perdu un peu de leur pouvoir total et absolu.… Lire

Plaquette de présentation de CC

L’humanité est aujourd’hui confrontée à une crise globale , à la fois économique, sociale, écologique, énergétique, poli-tique et spirituelle. Dans cette tempête de l’histoire, il n’est qu’une seule certitude : le système actuel ne peut plus conti-nuer. Nous allons devoir en sortir d’une manière ou d’une autre. De là, une question émerge : quel sera le monde qui suc-cèdera au monde actuel ?Lire

Le schéma de 2008 se reproduit avec les « commodities »

Le prix de l’énergie monte, produisant des pics historiques. Les prix ont été tout bonnement multipliés par 4 par rapport à l’an passé à la même date (voir capture en illustration) Et ça en pleine pénurie de matériaux et de semi-conducteurs. Ajouté à ces paramètres « l’argent magique » qui dure depuis des années et les records boursiers, ces signes sont caractéristiques.Lire

Comment la retraite à 55 ans pour tous peut sauver le système de retraite et réduire le chômage

La vision « plus libérale et moderne » consistant à retarder les retraites, contraindre au travail, restaurer « la valeur travail », est en réalité une vision conservatrice réductrice de la société populaire. Qui devrait au contraire rechercher à apporter toujours plus d’avantages au plus grand nombre. Une retraite plus tôt, avec une économie plus contributive, plus inclusive, une démocratie renforcée, des activités librement consenties plus épanouissantes.… Lire

La transition sociétale est inéluctable souhaitable et nécessaire

Une singularité sans précédent

Il est désormais acté que la singularité technologique du XXIème siècle compromet la notion de travail tel que nous le concevons, nous amenant à le reconsidérer et les visions soutenues aujourd’hui par le monde politique sont échues et vont même clairement dans le sens opposé de l’Histoire.… Lire

Limiter la fraude fiscale, diminuer la pression fiscale et favoriser la mixité sociale

Hernie fiscale.

Notre fiscalité (impôt sur le revenu, impôt sur les grandes fortunes, taxes bizarroïdes plus ou moins absurdes sur à peu près tout et n’importe quoi, etc…) relève d’une accumulation de bidouilles apparues au gré d’une l’Histoire où les hommes ont pris le pouvoir et se sont constitués en États.… Lire

Avec l’allongement de l’espérance de vie, il faut reculer l’âge du départ à la retraite. Vraiment ?

Avec l’allongement de l’espérance de vie ainsi que le questionnement global au sujet du financement des retraites, certains avancent qu’il est nécessaire de reculer l’âge du départ à la retraite. En effet, nombreux estiment que des retraités de plus en plus nombreux rendraient difficile le financement et la gestion de ces personnes dans leur vie post travail.Lire

Comprendre la réalité de la singularité pour accepter d’évoluer et réaliser la transition sociétale

Une singularité sans précédent

Il est désormais acté que la singularité technologique du XXIème siècle compromet la notion de travail tel que nous le concevons, nous amenant à le reconsidérer et les visions soutenues aujourd’hui par le monde politique sont échues. La perception de la création d’emplois grâce aux robots, présente encore dans les rapports et études qui pullulent repose autant sur un biais cognitif négateur de la terrorisante fin du travail que dans la mécompréhension de l’évolution technologique.… Lire