L’ Actu constructive

Notre Web TV constructive !

 

    

 
 TOUTE L’ACTU CONSTRUCTIVE :

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

Féminisme constructif: les règles, toujours un tabou? La jeune génération s'en charge. fb.watch/3aUUY86cj5/ ... Voir plusVoir moins

« Le monde a investi des sommes sans précédent dans des actifs à faibles émissions de carbone l’an dernier, des énergies renouvelables aux transports plus propres, du stockage de l’énergie à la chaleur électrique » source: BNEF

💲 501 milliards de dollars engagés dans la décarbonisation en 2020, +9% y-o-y dont 304 milliards investis dans de nouvelles capacités d’énergie renouvelable en 2020 (60% du total / +2% y-o-y)
🏆 volumes records de ☀️ solaire (132 GW / 149 milliards de dollars) et de 💨 éolien (73 GW / 143 milliards de dollars) installés

🌍 tendances mega de l’efficacité énergétique, EV et l’infrastructure de recharge associée clairement reflété dans $ investi à l’échelle mondiale. Encore modeste investissement dans l’hydrogène et la batterie, mais regardons 2021.
🔌 139 milliards de dollars sur les véhicules électriques et les infrastructures de recharge connexes
🌡️ 50,8 milliards de dollars en pompes à chaleur éconergétiques
🌊 50 milliards de dollars dans l’éolien offshore
🔋 3,6 milliards de dollars en batteries
💲 1,5 milliard de dollars en hydrogène
... Voir plusVoir moins

« Le monde a investi des  sommes sans précédent dans des actifs à faibles émissions de carbone  l’an dernier, des énergies renouvelables aux transports plus propres, du  stockage de l’énergie à la chaleur électrique » source: BNEF

💲  501 milliards de dollars engagés dans la décarbonisation en 2020, +9%  y-o-y dont 304 milliards investis dans de nouvelles capacités d’énergie  renouvelable en 2020 (60% du total / +2% y-o-y)
🏆 volumes records de  ☀️ solaire (132 GW / 149 milliards de dollars) et de 💨 éolien (73 GW /  143 milliards de dollars) installés

🌍 tendances mega de  l’efficacité énergétique, EV et l’infrastructure de recharge associée  clairement reflété dans $ investi à l’échelle mondiale. Encore modeste  investissement dans l’hydrogène et la batterie, mais regardons 2021. 
🔌 139 milliards de dollars sur les véhicules électriques et les infrastructures de recharge connexes
 🌡️ 50,8 milliards de dollars en pompes à chaleur éconergétiques
🌊 50 milliards de dollars dans l’éolien offshore 
 🔋 3,6 milliards de dollars en batteries
 💲 1,5 milliard de dollars en hydrogène

Commenter sur Facebook

On estime à combien le besoin de financement pour tenir les 2°C?

Et dire que ce n'est que le début !!!

Le chômage c'est fini, le plein emploi aussi : explication avec Olivier Passet, Directeur de la recherche Xerfi ... Voir plusVoir moins

Commenter sur Facebook

De toute façon, le concept même de plein emploi est absurde en ce XXIème siècle. Et pour cause, le travail n’est plus une nécessité pour produire les biens et les services. Ce grâce à l’automatisation des tâches. C’est pour cette raison que le chômage de masse s’est installé durablement. Il faut savoir que le travail salarié tel qu’on le connait actuellement n’a pas toujours existé dans l’histoire de l’humanité. Il n’existe en réalité que depuis le XIXème siècle. Le travail salarié a été instauré durant les débuts de la Révolution Industrielle pour faire fonctionner des machines qui ne pouvaient travailler seules. En effet, si les premières machines à vapeur ont considérablement démultiplié la force musculaire des hommes et des animaux jusque-là employés comme moteurs, elles avaient besoin des humains pour les guider dans les tâches à accomplir. C’est pourquoi, malgré l’abolition du système féodal divisant la société entre les nobles et les sans-titres, le travail salarié des hommes libres était nécessaire pour faire fonctionner les machines, et donc l’économie. Cela tombait bien, puisque les hommes libres en question étaient en grande majorité frustres, incultes et affamés. De ce fait, ils n’avaient pas d’autres choix que de travailler pour gagner leur vie. Tandis que les individus riches avant la Révolution Française étaient les seuls à avoir les moyens de posséder l’outil de production dans lequel les salariés travaillaient. C’est comme cela que notre système oligarchique s’est mis en place, faute que les individus puissent influer sur la société car trop pauvres et trop occupés à travailler. Depuis les années 1980, dans la foulée de l’informatisation, les machines s’automatisent. Ce qui fait qu’elles ont de moins en moins besoin d’humains pour fonctionner. Elles peuvent travailler seules. Comme les nouvelles industries ont de moins en moins besoin de main d’œuvre pour produire ce qu’elles doivent produire, elles créent beaucoup moins d’emplois que les vieilles industries. Si certes l’apparition de l’intelligence artificielle a nécessité de nouvelles compétences et des hommes pour les mettre en œuvre, il n’y en a pas autant besoin qu’auparavant, puisque l’essentiel du travail se fait avec peu de salariés. Nous sommes arrivés à cette période charnière où la machine ne se contente plus de démultiplier la force de l’homme qui travail pour la faire fonctionner, c’est l’intelligence artificielle qui la fait fonctionner et travailler la machine à la place des hommes. C’est ce qu’explique Thierry Curty dans son article (thierrycurty.fr/comprendre-la-realite-de-la-singularite-pour-accepter-devoluer/). Nous ne sommes plus au début du XXème siècle où par exemple, dans l’industrie automobile, avec l’arrivée des moteurs thermiques pour remplacer les chevaux, il fallait transférer les artisans contribuant à la production de voitures hippomobiles vers l’automobile à moteur. Ainsi, les maréchaux ferrants étaient devenus des mécaniciens, les cochers des chauffeurs, les fabricants de diligences des fabricants d’automobiles. Sauf que voilà, la technologie d’antan nécessitait la présence d’humains pour fonctionner. Elles ne pouvaient que démultiplier la force musculaire des humains, qui devaient être là pour faire fonctionner ces mêmes machines. Bref, il ne sera jamais possible de retrouver le plein emploi et il n’en est pas question, hormis au prix de paupériser la population avec des emplois bidons et donc de mauvaise qualité. Les robots sont avantageux à plus d’un titre. Non seulement ils peuvent effectuer des tâches complexes et répétitives à un rythme auquel les humains pourraient difficilement suivre, mais en plus, ils rendraient la société plus riche et plus écologique. En effet, les robots étant sophistiqués donc chers, ils permettraient aux entreprises de générer d’avantages de bénéfices, que l’État récupérera par l’impôt sur les sociétés. Ils seront plus écologiques car ils permettront aux entreprises de réorienter leur production vers le qualitatif et cher. Ce qui fait qu’il n’y aura plus de gaspillage de matières premières, d’énergies, sans compter les nombreux déchets rejetés. De plus, ces robots pourraient même dépolluer l’environnement en étant produits avec du carbone lui-même produit à base de CO2 atmosphérique, pour ne citer que cet exemple. C’est par ailleurs ce que j’explique plus en détail dans cet article (blog.thierrycurty.fr/une-croissance-economique-polluante-et-limitee-par-des-ressources-limitees-v...). Cela ne signifie pas que l’humain sera éjecté de la société, sans la moindre perspective d’avenir. Au contraire, la fin progressive du travail est l'opportunité de libérer les hommes de cette contrainte et qu'ils puissent ainsi gagner leur vie autrement que par le travail. De nombreuses personnes y pensent déjà (www.lci.fr/emploi/demain-tous-freelance-le-sacro-saint-statut-de-salarie-de-plus-en-plus-concurre...). Il ne reste plus qu'à mettre en place un environnement collaboratif pour s'assurer que tous gagnent convenablement leur vie. Pour cela, il ne suffit que d'un Renouveau Sociétal pour faire cette #TransitionSociétale que l'humanité attend depuis des années. Je vais simplement résumer que pour que l'homme puisse vivre autrement que par le travail, il faut changer quelques paramètres du système actuel. Il faut un revenu universel fixé autour de 800-900 euros mensuels parce que chacun de par son pouvoir d'achat créer de la richesse et mérite donc ce minimum (thierrycurty.fr/un-revenu-universel-equitable-et-porteur-de-developpement-socio-economique/). Ensuite, il faut instaurer un environnement collaboratif qui consiste à modifier la fiscalité de sorte que les riches réinvestissent massivement dans l'économie réelle, ce pour que les gens puissent financer leurs micro-activité (blog.thierrycurty.fr/des-riches-trop-riches-au-detriment-des-pauvres-vraiment/). Et pour fédérer créateur d'activité et financiers, il faut une plateforme de financement participatif qui aura l'avantage de donner aux gens le pouvoir de décider des entreprises qui doivent voir le jour ou non (blog.thierrycurty.fr/laction-mutuelle-dinvestissement-le-pilier-de-leconomie-du-xxieme-siecle/), mais aussi de permettre à ce que tout un chacun puisse se voir financer son projet de micro-activité (blog.thierrycurty.fr/une-nouvelle-economie-emergente-pas-encore-collaborative/). blog.thierrycurty.fr/lautomatisation-de-la-production-signe-t-elle-la-fin-de-lhumanite/

C'est assez incroyable, mais du coup Passet dit très exactement ce que je dis depuis... ben en fait depuis bien avant 2008, où la crise avait été l'occasion de mettre en avant ma théorie sur le forum d'Arcinfo et mes propos qui étaient repris dans le journal le lendemain. Pas de doute...c'est l'heure... la #TransitionSociétale, inéluctable, souhaitable et nécessaire, approche...

Thierry Curty salut Thierry, il ya quelque temps je me suis souvenu d'un commentaire que j'avais lu de ta part il y a longtemps. Ma question va être très floue je m'en excuse, mais peut être que ça t'évoquera quelque chose: Il était question du déficit budgétaire de l'Unedic, du cout des allocations chômage etc. Si je ne me trompe pas à l'époque tu défendais l'idée que ce qui coutait le plus cher était l'administration et pas les allocations en elle-même.

Commenter sur Facebook

Mais meeeeeeerde

😂ou😭je ne sais plus!!

dépéchons nous d'en rire car c'est à pleurer de crétinisme!!

Le comble de l’absurde!...

Mr Mondialisation en sort à la pelle chaque jour ... #absurdités

C’est un gag?

View more comments

Voir plus