Notre Web TV constructive !

 

    

 
 TOUTE L’ACTU CONSTRUCTIVE :

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

Les arnaques sur le solaire pullulent. Techsun vous offre ce petit tableau récapitulatif de ce qui est vrai. ... Voir plusVoir moins

Les arnaques sur le solaire pullulent. Techsun vous offre ce petit tableau récapitulatif de ce qui est vrai.

Commenter sur Facebook Les arnaques sur le ...

On peu avoir la rapport complet ? Et vrai comment on sait que c'est vrai ?

Je le répète : toutes les solutions sont là, il ne manque que la volonté de les mettre en oeuvre. Pendant 30 ans cette volonté a été empêchée par les climatosceptiques et les intérêts conservateurs. A présent elle est empêchée par la propagation de discours effondristes démobilisateurs dans l'espace public. Ces discours sapent le moral des gens et sont entrain de détruire l'écologie de l'intérieur au moment où nous aurions précisément besoin d'une mobilisation générale.
Le Courant Constructif est le mouvement qui entend résister à cette tentation abandonniste et à ses fantasmes régressifs sous-jacents. Il est grand temps de se réveiller collectivement et de réaliser qu'un mouvement constructif mondial est à l'oeuvre dans l'humanité. Par notre mouvement nous allons fédérer toutes les énergies constructives présentes dans la société : scientifiques, intellectuels, entrepreneurs, artistes, médias, citoyens, spirituels engagés, hyperactifs du nouveau monde... Notre équipe comprend à présent une vingtaine de citoyens mobilisés. Nous rassemblons des intelligences. Nous avançons pas à pas. A terme, le Courant Constructif est amené à devenir l'espace de rencontre et de rassemblement de tous ceux qui veulent contribuer à la grande transition du XXIe siècle.

Nous n'abandonnerons pas les génies constructifs de ce monde, nous ne désinvestirons pas les solutions, nous les porterons, nous les valoriserons, pour qu'elles soient connues de tous, financées et enfin mises à l'échelle le plus vite possible. Nous pouvons faire cette transition, nous le pouvons! Mais il s'agit de répondre à cette situation exceptionnelle par un comportement exceptionnel. Par un héroïsme contributeur plutôt que par un défaitisme adaptatif. Sans quoi, je vous le dis, nous courons vers une dépression collective, qui précèdera des milliards de morts, car on ne s'adaptera pas à l'effondrement. Ceux qui vous laissent miroiter des utopies post-apocalyptiques sont des menteurs irresponsables.

Tout est encore possible. Nous pouvons dépolluer cette planète, nous pouvons régénérer la biodiversité et transiter vers l'économie contributive du XXIe siècle qui nous fera véritablement entrer dans l'ère du potentiel humain. Mais pour cela, il va falloir repousser vigoureusement les forces régressives qui sont en train d'envahir les consciences, et porter l'évolution constructive jusqu'à ce qu'elle atteigne les instances décisionnelles.
Merci de partager la vidéo, parlez-en avec vos amis si vous voulez qu'émerge dans le débat public un autre discours que celui qui vous fait croire que tout est foutu, que personne ne fait rien et que tout le monde s'en fout. Car rien n'est moins vrai, et nous vous le prouvons chaque jour sur #CourantConstructif.
Satyavir
... Voir plusVoir moins

Video image

Commenter sur Facebook Découvrez les ...

Merci, je partage

Entre les effondristes et les constructifs, il y a (entre autres) les jemenfoutistes...

Facile mais efficace !!!

Merci

Les effondristes et les décroissants sont en train de fabriquer des climatosceptiques. je découvre qu'il y en a énormément dans le corps médical. Je découvre que la société française de mathématique est aussi climatosceptique et fait de belles modélisations climatosceptiques. Et quand on gratte derrière on se rend compte que c'est le rejet de la pensée décroissante qui les a conduit vers là.

Fabien Lyraud oui clairement on observe un lien entre climatoscepticisme et attachement à la modernité et au progrès. Ne voulant pas les abandonner ils préfèrent être dans le déni. Les collapso-decroissants eux détestent le monde moderne, ce qui les amène à facilement vouloir y renoncer. Mais si on ouvre une voie de progrès écologique on permet aux modernes de s’ouvrir à l’écologie et aux écolos de rester progressistes. C’est le juste équilibre, qui requiert une intelligence systémique pour pouvoir être pensé.

View more comments

Conserver son indépendance et ne plus vieillir seul.
Les seniors sont constructifs 😍
... Voir plusVoir moins

Commenter sur Facebook 1704457879728936

Ca c'est intelligent ! 🤩

Ca, c'est à ajouter à la liste de courses de CC, l'habitat participatif intergénérationnel.

C’est génial. A ajouter sur lmc aussi.

Tant que les aînés sont indépendants, ça roule!

Kewin Powers Olivier Cam Michel Sancho François-Noé Fabre

View more comments

Cette batterie géante au cœur des Alpes alimente 740.000 personnes en électricité. Voici comment elle fonctionne. ... Voir plusVoir moins

Droits des LGBTQI : bâtir une véritable Union de l'égalité 🌈 ... Voir plusVoir moins

Commenter sur Facebook 1706275936213797

il fallait le dire clairement, c'est fait ! Que vont répondre certains pays de l'est en particulier ?

Ce qu'il dit est à la fois tout-à-fait vrai et tout-à-fait faux. C'est vrai, c'est indiscutable, en bio, bien cultivé (ce qui implique de savoir cultiver, ce qui n'est pas le cas de 95% des agriculteurs qui savent juste suivre un mode d'emploi de semence), la production de protéines est au moins équivalente.

Ce qui est faux c'est de penser "qu'avant" ils avaient une meilleure productivité. En réalité, le taux de protéines à l'hectare a été multiplié par plus que 5 depuis le début du siècle. Et ça c'est en particulier grâce aux pesticides. Si aujourd'hui de cultiver en bio permet d'avoir une bonne production, c'est grâce aux agriculteurs conventionnels qui traitent et permettent ainsi aux cultivateurs bio de bénéficier de leur protection.

En imaginant que tout le monde cultive en bio, qu'il n'y ait plus de lutte systémique contre les ravageurs, on reviendrait au statu quo d'il y a un siècle et alors nous ferions la même chose que nos ancêtres : nous nous contenterions de manger ce que les ravageurs ont laissé, s'ils ont laissé quelque chose.

Il y a aussi autre chose de faux, c'est de penser que les variétés anciennes sont plus résistantes. Elles sont plus résistantes que les variétés nouvelles si on ne les traite ou irrigue pas, mais le fait de traiter et irriguer les variétés nouvelles c'est ce qui les rend résistantes. Puisque nous irriguons les nouvelles variétés qui sont conçues pour aimer l'eau, s'il y a trop de pluie, il suffit de moins irriguer pour qu'elles poussent et produisent. les variétés anciennes sont plus résistantes à la sécheresse, mais beaucoup plus sensibles à la pluie. Si une saison est trop humide, tout pourri. Et ça se produit de plus en plus souvent, avec des pluies qui se propagent jusqu'en juin. Et il faut semer entre-deux.

Là encore la solution est de cultiver autrement, d'autres variétés. Mais ça implique une science de l'agriculture. Pascal Poot respire littéralement les plantes, il communique avec elles, il a un lien particulier, une connaissance implicite profonde des cultures, qui n'est pas accessible au plus grand nombre, même bien formé à un niveau d'ingénieur agronome.

Pour nourrir le monde en bio, finalement c'est ça qu'il faudrait : des millions de génies de l'agriculture. Et ça, ce n'est pas possible. Et c'est ce que permet l'agriculture conventionnelle : nourrir le monde, même à défaut de gens qui savent cultiver.
... Voir plusVoir moins

Commenter sur Facebook 1703395423168515

Beaucoup d'agriculteurs bio font quasiment de la R&D dans leurs champs.

Un peu collapso sur les bords. Concernant le phosphate, on en a encore pour un moment. Je pense aussi que les cultures sous serres boostées au CO2 ferons exploser la production en contrôlant les ressources.

quel est votre cursus et métier?

En 1975... ... Voir plusVoir moins

Commenter sur Facebook 1705682869606437

Déjà en 1975, 45 ans plus tard, peu de choses ont changé!

En France, 3 enfants sur 4 respirent un air toxique. 😷 Face à un tel enjeu sanitaire, les pouvoirs publics doivent soutenir et amplifier les changements nécessaires pour #UnAirPur au niveau local et national.

Il faut agir, et au plus vite !

🎙 Notre tribune ➡ bit.ly/2mnv8hT

Avec le Réseau Action Climat, WWF-France, Greenpeace France, et la FNAUT

Dessin : Lisa Mandel
... Voir plusVoir moins

Intelligence (7/8) : Demain, tous crétins ? ... Voir plusVoir moins

Video image

Commenter sur Facebook Extrait de la ...

Je le connais bien Franck Ramus!!

J'ai assisté à plusieurs de des conférences à Marseille et Lyon.

Voir plus