La relocalisation industrielle n’est pas une fausse bonne idée, mais une vraie mauvaise idée

C’est un discours récurrent que la “désindustrialisation”, que “nous avons confié le soin à d’autres de nous approvisionner”. L’idée que de relocaliser nous apporterait de la croissance est une vision pour le moins simpliste de la réalité économique de l’industrie. Cette pensée repose sur l’idée que l’emploi est favorable à l’humain et donc que d’en créer permet l’épanouissement, ce qui est un grave biais cognitif qu’il sera crucial d’éliminer.… Lire

La transition sociétale préalable à la mobilisation

Le travail, comprendre la nécessité d’avoir un emploi pour vivre, seule fonction humaine possible actuellement pour le commun des mortels en âge d’actif, empêche la mobilisation. Toutes les mobilisations sont concernées, qu’elles soient sociales ou écologiques et ce pour tout un tas de raisons. Le travail est obnubilant, il focalise la pensée de manière centrale et multilatérale.… Lire

Imaginer le futur avec Courant Constructif

IMAGINEZ un monde où le réchauffement climatique s’est inversé et où les glaciers se reforment…

… un monde où la nature est préservée et où les animaux sont libérés de l’élevage intensif…

… un monde où la misère a disparu et où tout le monde peut manger à sa faim…

… un monde où le niveau de vie de la population continue d’augmenter…

… un monde où la vie ne se résume pas au travail par peur d’être au chômage…

… un monde où chacun peut redonner du sens à son existence…

… un monde où la science continue de progresser…

… un monde où toute la population a la capacité de se soigner…

… un monde où la finance est démocratique…

… un monde qui aide les entreprises à devenir plus efficaces au lieu de les aider à embaucher…

… un monde où, tout comme dans la nature, nos déchets sont des ressources…

… un monde qui laisse le temps à tout un chacun de développer sa propre activité et de trouver son génie…

… un monde de liberté, d’égalité, et de fraternité.… Lire

Comment la retraite à 55 ans pour tous peut sauver le système de retraite et réduire le chômage

La vision “plus libérale et moderne” consistant à retarder les retraites, contraindre au travail, restaurer “la valeur travail”, est en réalité une vision conservatrice réductrice de la société populaire. Qui devrait au contraire rechercher à apporter toujours plus d’avantages au plus grand nombre. Une retraite plus tôt, avec une démocratie renforcée, des activités plus épanouissantes.… Lire

L’Action Mutuelle d’Investissement, le pilier de l’économie du XXIème siècle

Voici le parfait compromis entre création de richesse par le levier bancaire et le financement participatif, qui permet au peuple d’influencer sur les grandes orientations économiques en investissant dans des projets qui lui convient.

Pour certains qui se demandent si le revenu universel sera le seul et unique remplaçant des revenus du travail, ce ne sera pas le cas.Lire

La transition sociétale de la fin de l’emploi : la meilleure chose arrivée à l’homme depuis l’invention du feu

 

Du Feodalisme au Capitalisme

Le monde a connu d’innombrables transitions sociétales, le passage de l’esclavagisme de l’Antiquité au Féodalisme vers la première moitié du premier millénaire  en est une, pas la première…et pas la dernière !

Dans la transition entre le Féodalisme et le Capitalisme, les puissants ont perdu un peu de leur pouvoir total et absolu.… Lire

Chômage, retraites, tout, jusqu’à la folie, plutôt que l’évolution!

La N-VA en Belgique, les socialistes en France, tous vont dans le même sens : on est trop bien au chômage, il faut serrer la vis pour donner envie de bosser… comment peut-être assez con pour croire que de retarder l’âge de la retraite, augmenter le nombre d’heures de travail de ceux qui ont un emploi et réduire les droits des bénéficiaires du système social va créer de l’embauche?Lire

La taxation des robots en compensation de la fin du travail est absurde

Le concept même de taxer les robots est absurde, tout simplement parce que l’automatisation de la société ne signifie pas que les robots vont remplacer l’Homme, mais que la notion de travail va évoluer.

Il ne faut pas imaginer qu’on enlève un, deux, trois, salariés dans une usine et qu’on met un robot à leur place.Lire

Transition Sociétale : Mon dieu, la fin du travail, comment allons-nous vivre ?

La fin du travail, la fin de l’emploi, la fin des haricots, la fin de tout, terrible, qui fait peur, tous au chômage, dans la misère, inutiles, vivant d’assistanat, quelle horreur ! Mais qu’allons-nous devenir ?Lire