Imaginer le futur avec Courant Constructif

IMAGINEZ un monde où le réchauffement climatique s’est inversé et où les glaciers se reforment…

… un monde où la nature est préservée et où les animaux sont libérés de l’élevage intensif…

… un monde où la misère a disparu et où tout le monde peut manger à sa faim…

… un monde où le niveau de vie de la population continue d’augmenter…

… un monde où la vie ne se résume pas au travail par peur d’être au chômage…

… un monde où chacun peut redonner du sens à son existence…

… un monde où la science continue de progresser…

… un monde où toute la population a la capacité de se soigner…

… un monde où la finance est démocratique…

… un monde qui aide les entreprises à devenir plus efficaces au lieu de les aider à embaucher…

… un monde où, tout comme dans la nature, nos déchets sont des ressources…

… un monde qui laisse le temps à tout un chacun de développer sa propre activité et de trouver son génie…

… un monde de liberté, d’égalité, et de fraternité.… Lire

Ce n’est pas la morale qui sauvera le monde mais la créativité

De plus en plus de gens pensent que l’écologie a échoué et qu’il est temps à présent de se préparer à l’effondrement. Le Courant Constructif s’oppose à un tel diagnostic. Ce n’est pas l’écologie qui a échoué mais une certaine écologie, l’écologie morale, qui en appelle à polluer moins par auto-restriction individuelle et décroissance collective.Lire

Jeunesse lève-toi… pour les solutions!

Nous avons encore peu parlé de la nouvelle génération publiquement au Courant Constructif, mais sachez qu’en privé nous pensons beaucoup à elle et que ce que nous faisons est pour elle. Nous nous réjouissons d’avoir déjà plusieurs jeunes au sein de notre mouvement. Le secrétaire de notre association, John Maison, nous a rejoint à 24 ans, et plusieurs autres jeunes sont déjà passés par notre mouvement pour se former à la connaissance des solutions.Lire

L’agroécologie est l’avenir de l’humanité

L’agroécologie oui, il y a même péril en la demeure, l’agriculture manuelle, non. Et des concepts comme ceux de Pierre Rabhi ou Fermes d’avenir, de Maxime de Rostolan, posent le problème de la crédibilité de cette agroécologie en propulsant ces visions populistes au-devant de la scène. 

Le populisme est toujours un grave problème et dans ce cas précis encore plus, parce que la vision propulsée est bucolique, poétique, romantique même.Lire

Réforme de la chasse

Les accidents de chasse sont légion, ils font un certain nombre de morts chaque année (sans même parler des animaux blessés laissés à eux-mêmes et qui vont agoniser, évidemment).

Plusieurs épisodes de chasse à courre ont montré à la population la réalité de l’horreur que représente cette boucherie que nos voisins ont su interdire ou faire évoluer alors que eux aussi tenaient dur comme fer à leurs traditions.Lire

L’erreur de monter les prix agricoles pour préserver un modèle obsolète et destructeur de l’Homme, de l’animal et de l’environnement

On a souvent coutume de dire que l’agriculture n’est plus rentable en ce XXIème siècle. C’est ce dont témoignent les agriculteurs en colère qui défilent avec leurs tracteurs à 150 000 Euros pièce. Plusieurs centaines vont hélas jusqu’au suicide chaque année, alors qu’il serait possible de l’éviter, de faire autrement. Lire

# 💚🌳🌴🌲 PANORAMA DE LA REFORESTATION EN COURS DE LA PLANÈTE 🌳🌴🌲💚

Nous assistons à un véritable élan mondial de reforestation, signe que l’humanité répond à la crise écologique. Les arbres ainsi plantés stockent le carbone, abritent la biodiversité, rafraichissent l’atmosphère, produisent de l’oxygène. Ils jouent également, par leur transpiration, un rôle crucial dans la formation des nuages et des pluies, tout en limitant l’évaporation des eaux capillaires par la couverture des sols.… Lire

Effondristes VS Constructifs : la bataille de l’information (Satyavir – Université Catholique de Lille)

L’information constructive : un enjeu stratégique pour la transition du XXIe siècle. Une conférence de Satyavir, co-président du Courant Constructif, à l’Université Catholique de Lille, le 9 septembre 2020. Sur une invitation de Michel Saloff-Coste, directeur de la prospective, dans le cadre du Tour du monde des écosystèmes innovants.

 

 
L’effondrisme a induit ces dernières années une grande désorientation dans les consciences, même chez les esprits les plus engagés pour la planète.
Lire