Notre équipe

 

Benjamin Rodier – Satyavir : Le philosophe évolutionnaire

Président et co-fondateur du Courant Constructif

Description: Passionné d’évolution, j’ai choisi de dédier ma vie à la transition civilisationnelle en cours, qui est pour moi l’enjeu le plus important de notre époque. Mes études de philosophie, de sciences politiques et  de gestion de l’information, suivies de formations en développement personnel et en webmarketing ont fait de moi l’homme que je suis, un philosophe engagé dans son temps qui a mis son intelligence et sa créativité au service de l’évolution collective. Dans ma vie, je dirige un centre de développement personnel en Auvergne, la Maison des évolutionnaires, j’écris des livres de philosophie, je poursuis des recherches sur le nouveau paradigme avec d’autres chercheurs, je compose de la musique, je fais de la randonnée, j’enseigne aux gens à trouver leur génie et à vivre leur vraie vie. La spiritualité est également une dimension importante de ma vie.

Raison de son engagement: Je ne peux me résoudre à l’idée que l’aventure humaine s’arrête ici, sur un échec auto-destructeur uniquement dû à la bêtise humaine, l’indifférence aux solutions, l’absence de mobilisation de l’humanité. Je veux donner tout ce qui est en mon pouvoir pour contribuer à la résolution de cette crise. J’aime ce monde, j’aime cette merveilleuse planète, je trouve les humains extraordinaires, je ne veux pas voir tout cela disparaître.

Sa citation : Quand vous avez l’impression d’être né dans un monde qui ne vous correspond pas, c’est que vous êtes venus pour aider à en créer un nouveau. Anonyme

Son conseil: Si seulement les gens pouvaient réaliser un seul instant l’enjeu de notre époque, à savoir le risque, bien réel, d’extinction de notre espèce, ils saisiraient aussitôt toute l’importance des solutions que nous partageons et par là même, du travail que nous faisons au quotidien sans compter notre temps. Si seulement les gens pouvaient voir  que la destruction de l’équilibre subtil qui rend la vie possible sur notre belle planète est réellement en cours, aussi impensable et énorme que cela puisse paraître, ils réaliseraient aussitôt l’enjeu de notre travail et ils nous rejoindraient pour aider. Si seulement les gens pouvaient s’apercevoir à quel point nous incarnons au milieu de ce chaos la voie la plus saine et résiliente, en ne tombant ni dans le défaitisme apocalyptique, ni dans l’optimisme naïf, ils ne tarderaient pas à nous faire confiance et à reconnaître la sagesse qui s’exprime derrière nos tempéraments parfois sanguins.

Mon CV

 

THIERRY CURTY: Le designer sociétal

Président et co-fondateur du Courant Constructif

 

Description : À plus du demi-siècle, je réfléchis, je positive, j’informe, je propose, je construis, j’imagine, je débunke aussi massivement que possible. Fervent contemplateur de la société des hommes de toujours, homme de convictions profondes à l’esprit libre. Passionné d’économie, de sociologie, d’écologie, dans une vision holistique, l’épistémologie est le moteur de ma réflexion, source de ma conviction.

Le monde n’a jamais été confronté à autant de murs qu’aujourd’hui : le mur du réchauffement climatique, le mur de l’automatisation, le mur de l’information accessible à tous, etc. Tous ces murs imposent un énième changement de paradigme. La transition sociétale s’avérera inéluctable à terme et je tente de l’expliquer et la dédramatiser, de faire passer le message que loin d’être une fin elle est un nouveau commencement, une solution aux problèmes que nous rencontrons aujourd’hui. La transition écologique découle directement de la transition sociétale, elle ne se produira pas sans elle. C’est de la démocratie, de l’intelligence collective, de l’économie collaborative, que découlera la transition écologique, qui impose donc ce nouveau paradigme pour le 21ème siècle.

Pour soutenir cette transition, j’explique, je commente, j’argumente, je collecte de l’information, depuis des années et aujourd’hui j’ai accumulé une masse colossale de matière. Si colossale que si avant elle était trop rare pour que le commun des mortels puisse comprendre, maintenant elle est trop abondante pour que le commun des mortels puisse l’intégrer, ayant lui-même ses activités. Il faut donc que je passe à la vitesse supérieure.


Raison de son engagement : en fait, l’ampleur de ma pensée fait que je suis à l’origine même de la cause, je suis littéralement un des coinventeurs d’un futur souhaitable. Je suis porteur d’une transition sociétale clairement définie qui induit des réponses plausibles aux murs que rencontre l’humanité. Ceci croisé avec mon besoin irrépressible de sauver ce monde incroyable, je voue ma vie, je la dédie, à l’avenir de l’humanité, autant que faire se peut à mon niveau.

Sa citation : « L’homme se découvre quand il se mesure avec l’obstacle. » Antoine de St Exupéry

Son conseil : On nous a enlevé l’échelle, accrochons-nous à nos pinceaux pour rendre la couleur de l’espoir à l’humanité.

Son CV

 

JOHN MAISON: Le didacticien de la Transition

Secrétaire du Courant Constructif

Description : J’ai un regard intéressé sur le monde qui m’entoure. Depuis mon plus jeune âge, autodidacte dans l’âme, je me suis toujours intéressé au monde qui m’entoure et à son fonctionnement. Plus je m’y intéresse, plus je m’aperçois qu’il y a des choses à améliorer pour le rendre meilleur. Chaque chose est perfectible, c’est la voie vers le progrès.

Raison de son engagement: J’ai adhéré à la pensée de Thierry Curty en 2016 car je considère que c’est un mode de pensée logique et cohérent, le plus en phase avec les enjeux du XXIème siècle, qui offre à tout un chacun la possibilité de contribuer à la société pour apporter sa pierre à l’édifice.

Sa citation : Dans cette optique de toujours améliorer le monde et s’améliorer soi-même, j’affectionne particulièrement cette citation d’Edgar Morin qui dit que « Les analphabètes du XXIe siècle ne seront pas ceux qui ne sauront ni lire ni écrire, mais ceux qui ne pourront apprendre, désapprendre, réapprendre. ». Bref, chaque pas vers le progrès est une amélioration continue des connaissances. Rien n’est jamais acquis.

Son conseil: Garder l’esprit ouvert. Il n’y a rien de pire qu’un individu qui campe sur ses positions et qui pense qu’il suffit d’apprendre une seule fois dans sa vie pour ensuite se considérer comme plus éclairer que tout le monde. L’ouverture d’esprit est le seul moyen de progresser en s’ouvrant à toutes les possibilités, d’autant qu’il reste à l’humanité tant de choses à découvrir.

Son CV : Un parcours assez atypique avec de nombreuses expatriations, notamment en Nouvelle-Calédonie, où je suis né, et au Canada, où j’ai passé mon bac, fait mes marques dans la vente et créé une entreprise. Une expérience enrichissante tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel.

Son CV

 

 

PAUL-ETIENNE MARTIN : Le communiquant

Description:

La science-fiction m’a apporté mon goût pour la science et une vision optimiste de l’avenir. Le karaté m’a apporté la rigueur et un esprit combatif. Mon chien est sûrement à l’origine de cette compassion pour les animaux. Mon activité professionnelle m’a permis de m’épanouir et m’a donné la chance de me confronter à de nombreuses problématiques variées. Enfin ma femme m’apporte confiance en moi et est un modèle de bienveillance envers les autres. C’est probablement ce parcours de vie qui me définit. 

 

Raison de son engagement :

Préoccupé depuis plusieurs années par le changement climatique, la souffrance animale, ou la perte de sens, j’ai été comme beaucoup inspiré par la volonté d’action de Greta Thunberg. Conscient qu’une simple action citoyenne de sobriété ne suffirait pas, j’ai erré, l’âme en peine, sur internet ou en lisant des livres sur le sujet, mais rien ne me satisfaisait pleinement. Puis j’ai croisé la route du Courant Constructif. J’ai d’abord cru être face à un mouvement climato-sceptique à combattre tellement certaines positions étaient totalement à contre-courant de tout ce qu’on pouvait lire dans la sphère « écolo » habituelle. Puis j’ai compris que c’était tout le contraire. Au-delà des postures « droite », « gauche », « écolo », etc…, la vocation du Courant Constructif est de déjouer les pièges qui nous sont tendus et de proposer un chemin nous menant à un avenir désirable pour tous. Les révolutions technologiques sont apportées par des disruptions. Le Courant Constructif propose lui une disruption sociétale. 

 

Sa citation : 

Concentre-toi sur l’avenir car c’est là que tu passeras le restant de tes jours.

 

Son conseil:

Tout comme je l’ai fait, soyez prêts à remettre en question vos croyances. Il est aisé de rester sur ses positions en pensant que l’on a tout compris. Il est bien plus compliqué de réaliser ensuite qu’on a à peine effleuré le sujet. 

 

Son CV :

https://www.linkedin.com/in/paul-etienne-martin-24052b26/

 

 

MIREILLE DUPRAZ : Science et Conscience

Description : Je suis née durant la seconde guerre mondiale, dans une famille qui m’a permis d’intégrer que nos ennemis ne sont pas des êtres humains mais des idéologies.  Fille d’ouvriers à une époque où l’enseignement secondaire n’était pas ouvert automatiquement à tous, j’ai rêvé de faire des études supérieures. J’y suis parvenue. Ce qui m’a permis une carrière d’Ingénieur de Recherche au CNRS, qui se termina au sein d’une équipe de Didactique des Mathématiques discrètes. Parallèlement j’ai fait des études de psychologie, des formations en développement personnel, une initiation dans une voie spirituelle où j’ai été consacrée.
Tout au long de ma vie, la Science, les Contes, la Nature avec en particulier les arbres, se sont unis pour m’apporter leur merveilleux enseignement. Maintenant je vis en Auvergne auprès « d’un bouleau enchantant », et je transmets mes acquis, dans le respect de chacun, à qui le souhaite et me visite.

La raison de son engagement : Ayant rencontré Benjamin Rodier, ne pouvant comprendre les idéologies effondristes et complotistes, et étant en accord avec les fondements du Courant Constructif, j’y adhérais dès sa création. Dans ce courant, Science et Conscience s’accordent pour aller dans le sens de la transition sociétale prônée par Thierry Curty, et permettre ainsi aux humains de construire une société qui allie les bienfaits de la Science et les besoins de notre planète et de sa biodiversité.

 

Sa citation : Phrase écrite à un grand frère en spiritualité qui fut pour moi un ami, un thérapeute et un traceur de voie : “La contradiction, on peut la résoudre. Le paradoxe, on ne peut que le contempler avec l’angoisse de l’adulte ou l’émerveillement de l’enfant.
Et j’ajouterais : émerveillement qui réjouit l’ancêtre que je suis devenue. “

Son conseil : rechercher son génie intérieur, sa raison d’être sur cette terre, pour en contacter le merveilleux et donner sens à sa vie ; sans perdre de vue que tout un chacun, homme ou femme, a une responsabilité dans l’évolution du monde.