Non, l’Allemagne n’est pas “le contre-exemple écolo de la transition énergétique”…

En réalité, ses émissions sont en baisse constante depuis 1979. C’est vrai que depuis 2011, date de la votation sur la sortie du nucléaire, elle a réduit son potentiel nucléaire, mais c’est donc faux qu’elle l’a remplacé par du gaz ou du charbon.

Il faut bien comprendre qu’à l’époque une grande partie de l’Allemagne était sous contrôle soviétique avec une industrie archaïque.… Lire

La transition sociétale est inéluctable souhaitable et nécessaire

Une singularité sans précédent

Il est désormais acté que la singularité technologique du XXIème siècle compromet la notion de travail tel que nous le concevons, nous amenant à le reconsidérer et les visions soutenues aujourd’hui par le monde politique sont échues et vont même clairement dans le sens opposé de l’Histoire.… Lire

Comprendre la réalité de la singularité pour accepter d’évoluer et réaliser la transition sociétale

Une singularité sans précédent

Il est désormais acté que la singularité technologique du XXIème siècle compromet la notion de travail tel que nous le concevons, nous amenant à le reconsidérer et les visions soutenues aujourd’hui par le monde politique sont échues. La perception de la création d’emplois grâce aux robots, présente encore dans les rapports et études qui pullulent repose autant sur un biais cognitif négateur de la terrorisante fin du travail que dans la mécompréhension de l’évolution technologique.… Lire

Les femmes ont un rôle essentiel à jouer dans la transition systémique mondiale

Dans le cadre de la Semaine des femmes de génie, le Courant Constructif appelle les femmes à prendre part activement à la grande transition du XXIe siècle. Notre monde est aujourd’hui confronté à une multitude de crises d’ampleur mondiale, qui sont autant d’expressions d’une crise systémique plus profonde : la crise du paradigme moderne.Lire

Écologie

— Production

La nouvelle réalité économique et politique du XXIème siècle reposera sur de grandes transitions visant à l’amélioration des conditions de vie de la population tout en réduisant l’empreinte écologique et optimisant la ressource. Une transition agroécologique, qui doit nous permettre de nous passer de pesticides pour décontaminer notre environnement pollué par des décennies de traitements toxiques et reconstituer nos sols érodés par la surproduction industrielle.… Lire

Courant Constructif n’est pas contre…

Courant Constructif n’est pas contre :

L’emploi ! Courant Constructif est contre l’acharnement à créer de l’emploi de plus en plus mauvaise qualité et peu gratifiant au détriment de la possibilité pour les gens de contribuer dynamiquement à la société au lieu de gâcher leur vie au boulot. Mais nous soutenons évidemment l’emploi de bonne qualité, avec une fonction utile, bien rémunéré, avec des perspectives de développement personnel, librement consenti.

Lire

Pour une écologie systémique amorale utilisant l’avidité comme levier de la dépollution

La décroissance n’est pas une option. Elle n’est pas une option d’une part parce qu’elle n’est pas suffisamment efficace pour nous permettre d’éviter le réchauffement climatique: polluer moins c’est polluer quand même, et cela n’a aucun impact sur le Co2 déjà émis. D’autre part, quand bien même la décroissance serait efficace, elle ne serait quand même pas une option parce que personne n’en veut.… Lire

Notre solution

La transition systémique du XXIe siècle implique toute une série de paramètres sociaux, écologiques, scientifiques, philosophiques, technologiques, économiques, constitutifs d’une vision intégrale que porte Courant Constructif. Elle est constituée de l’ensemble des transitions que voici :

 

 

 

La transition énergétique est l’un des piliers de la lutte contre le réchauffement climatique, elle vise à décarboner l’énergie pour avoir une énergie propre et abondante compatible avec la restauration de l’environnement, le rétablissement de la biodiversité, l’épanouissement humain et le développement économique durable. 

Lire

QUI SOMMES-NOUS ?

Courant Constructif est un courant de pensée qui promeut un ensemble de solutions en vue d’éviter l’effondrement systémique mondial. Nos équipes recensent les meilleures solutions émergentes grâce à une veille prospective mondiale, puis font la synthèse de ces solutions dans un vaste programme de transition systémique qui se veut à la fois réaliste, durable et rentable.

Lire

Le schéma de 2008 se reproduit avec les “commodities”

Le prix de l’énergie monte, produisant des pics historiques. Les prix ont été tout bonnement multipliés par 4 par rapport à l’an passé à la même date (voir capture en illustration) Et ça en pleine pénurie de matériaux et de semi-conducteurs. Ajouté à ces paramètres “l’argent magique” qui dure depuis des années et les records boursiers, ces signes sont caractéristiques.Lire

Plaquette de présentation de CC

L’humanité est aujourd’hui confrontée à une crise globale , à la fois économique, sociale, écologique, énergétique, poli-tique et spirituelle. Dans cette tempête de l’histoire, il n’est qu’une seule certitude : le système actuel ne peut plus conti-nuer. Nous allons devoir en sortir d’une manière ou d’une autre. De là, une question émerge : quel sera le monde qui suc-cèdera au monde actuel ?Lire

L’agroécologie est l’avenir de l’humanité

L’agroécologie oui, il y a même péril en la demeure, l’agriculture manuelle, non. Et des concepts comme ceux de Pierre Rabhi ou Fermes d’avenir, de Maxime de Rostolan, posent le problème de la crédibilité de cette agroécologie en propulsant ces visions populistes au-devant de la scène. 

Le populisme est toujours un grave problème et dans ce cas précis encore plus, parce que la vision propulsée est bucolique, poétique, romantique même.Lire

L’économie “partagée” n’est pas -encore- positive (ni partagée, d’ailleurs) !

L’Iddri produit une étude dans laquelle il démontre que l’économie partagée ne produit pas les effets escomptés, nous dit Les Echos.

C’est normal, il manque un pan à cette économie partagée, c’est la démocratie.Lire

Une croissance économique polluante et limitée par des ressources limitées. Vraiment ?

On entend un peu partout que notre monde est limité par des ressources naturelles limitées, et que l’épuisement de ces ressources compromettraient très sérieusement l’activité humaine qui se retrouverait à l’arrêt, faute de ressources naturelles pour l’alimenter. Alors c’est effectivement vrai dit comme cela, sauf que c’est vrai que parce qu’on utilise des ressources épuisables.Lire

Jeunesse lève-toi… pour les solutions!

Nous avons encore peu parlé de la nouvelle génération publiquement au Courant Constructif, mais sachez qu’en privé nous pensons beaucoup à elle et que ce que nous faisons est pour elle. Nous nous réjouissons d’avoir déjà plusieurs jeunes au sein de notre mouvement. Le secrétaire de notre association, John Maison, nous a rejoint à 24 ans, et plusieurs autres jeunes sont déjà passés par notre mouvement pour se former à la connaissance des solutions.Lire

Une évolution progressiste

— Politique

Il est désormais acté que la singularité technologique du 21ème siècle compromet la notion de travail tel que nous le concevons, nous amenant à le reconsidérer et les visions soutenues aujourd’hui par le monde politique sont échues. Dans les prochaines décennies de plus en plus d’emplois seront occupés par des robots, dans toutes les fonctions.… Lire

Qui est Courant Constructif ? Que soutenons-nous ? Qu’est-ce que nous combattons ?

 
 
Nous sommes progressistes, humanistes… et altercapitalistes libéraux, une position que nous justifions facilement. Nous combattons fermement toute idée mortifère de décroissance. Nous combattons aussi le néolibéralisme, issu de la financiarisation de l’économie consécutive à l’acharnement à la préservation de l’emploi pour lequel on a favorisé l’entreprise et le capital au détriment du salarié.
Lire

Pour des villes éco-futuristes

Intervention de Benjamin Rodier à l’Université Catholique de Lille, le 26/03/2020, sur une invitation de Michel Saloff-Coste, directeur de la prospective.

 

 

Pour aller plus loin

La ville du futur sera:

1/ Eco-futuriste

Architectes éco-futuristes :

Bjarke Ingels (danois)

Vincent Callebaut (belge)

– Voir: Architecture éco-futuriste

 

2/ Biomimétique

– Voir: Architectures biomimétiques

 

3/ Dépolluante

A/ La végétalisation

Végétaliser la ville : quand le vert remplace le gris

Les « forêts urbaines », essentielles aux villes de demain

Comment les villes se préparent-elles à lutter contre les canicules à répétition?Lire

Ce n’est pas la morale qui sauvera le monde mais la créativité

De plus en plus de gens pensent que l’écologie a échoué et qu’il est temps à présent de se préparer à l’effondrement. Le Courant Constructif s’oppose à un tel diagnostic. Ce n’est pas l’écologie qui a échoué mais une certaine écologie, l’écologie morale, qui en appelle à polluer moins par auto-restriction individuelle et décroissance collective.Lire

Les nouveaux matériaux: quand l’IA ouvre des horizons de découvertes exponentielles

Chaque nouveau stade d’évolution de l’humanité se caractérise, dans son pan extérieur, par la découverte de nouveaux matériaux. D’abord les hommes maîtrisèrent le feu, le bois et la pierre, puis ils découvrirent les métaux à travers une série d’ères dont nous avons aujourd’hui perdu la mémoire mais qui furent autant d’étapes importantes dans l’histoire de notre espèce: âge de cuivre, âge de bronze, âge de fer… La modernité apporta elle aussi ses propres matériaux: le plastique, le ciment, le goudron, le caoutchouc…

Chaque ère apporte ainsi son lot de matériaux caractéristiques, correspondant au niveau de connaissance atteint par l’humanité en cette phase.Lire