COLLAPSOLOGIE ET COURANT CONSTRUCTIF : peut-on encore éviter l’effondrement ?

Après plusieurs mois de recherches en prospective, j’entrevois pour notre avenir une possibilité réaliste autre que celle de l’effondrement. Je considère la collapsologie comme une réflexion incontournable aujourd’hui pour tout penseur digne de ce nom. Mais en tant qu’évolutionnaire, ce n’est pas la thèse que je défendrai dorénavant.
En théorie du chaos, il y a deux possibilités lorsqu’un système se met à osciller: collapse ou breakthrough, soit un effondrement à un niveau de stabilité antérieur ou une émergence à un niveau de stabilité supérieur.
Lire

“Il faut, méthodologiquement, être constructif.” Michel Saloff-Coste, Université Catholique de Lille

C’était aux journées de l’Industrie du Futur organisées par l’Université Catholique de Lille, une université résolument tournée vers le futur, qui reçoit aussi bien Bernard Stiegler que Jérémy Rifkin ou Gunter Pauli. Michel Saloff-Coste, directeur de la prospective, a fait un discours de clôture passionnant où il en appelle à l’adoption d’une attitude constructive pour bâtir une nouvelle civilisation de l’Amour.Lire

POURQUOI LANCER UN COURANT CONSTRUCTIF?

RENDRE VISIBLE L’ÉLAN CONSTRUCTIF MONDIAL

Le groupe Journalisme Constructif a été créé le 6 octobre 2013 sur une idée toute simple: partager des solutions plutôt que des problèmes. J’étais loin de me douter à l’époque que le groupe rencontrerait un tel succès. Aujourd’hui, la communauté constructive compte plus de 3000 membres.… Lire

Pour une vision constructive de l’avenir – par Thierry Curty

Thierry Curty

Le réchauffement climatique pourrait menacer l’avenir de l’humanité, ce ne sera pas le cas. C’est le cas aujourd’hui avec la trajectoire politique, mais elle va changer. Et le réchauffement climatique est la plus formidable opportunité économique de l’Histoire de l’Humanité, à plus d’un titre. Non seulement il va imposer un effort industriel colossal, en dizaines de milliers de milliards, avec un potentiel de rentabilité gigantesque, mais en plus, universel.… Lire

Satyavir : La collapsologie cache un désir d’effondrement

“Je ne pleure pas la fin de notre monde, je l’attends avec une impatience grandissante même si je ne suis pas encore tout à fait prête. A 48 ans, je sais que je n’ai jamais aimé notre monde, du plus loin que je me rappelle ce n’était pas pour moi. Je me suis même dit bien des fois que je n’étais pas née dans la bonne époque.

Lire

Effondristes VS Constructifs : la bataille de l’information (Satyavir – Université Catholique de Lille)

L’information constructive : un enjeu stratégique pour la transition du XXIe siècle. Une conférence de Satyavir, co-président du Courant Constructif, à l’Université Catholique de Lille, le 9 septembre 2020. Sur une invitation de Michel Saloff-Coste, directeur de la prospective, dans le cadre du Tour du monde des écosystèmes innovants.

 

 
L’effondrisme a induit ces dernières années une grande désorientation dans les consciences, même chez les esprits les plus engagés pour la planète.
Lire

Pourquoi nous nous opposons à la collapsologie

L’opposition du Courant Constructif à la vague effondriste qui inonde actuellement les médias français suscite de vives réactions. Les gens croient notamment que si nous critiquons la collapsologie, c’est que nous sommes nécessairement dans le déni de son constat accablant (réchauffement climatique, fonte du permafrost, effondrement de la biodiversité, fin du pétrole  etc.).Lire

COLLAPSOLOGIE ET COURANT CONSTRUCTIF : faut-il arrêter de chercher des solutions ?

 

 

De nombreuses solutions continuent d’émerger et de se perfectionner chaque mois, mais sous prétexte qu’il s’agirait maintenant de se préparer à un effondrement désormais inéluctable et que toute autre pensée relèverait du déni, on est en train de se détourner progressivement de la recherche de solutions et l’on valorise de moins en moins ceux qui y consacrent leur vie au profit de discours collapsologiques, orientés adaptation, qui envahissent progressivement les médias.

Lire