Les idées que nous défendons

 

  • La capture et la valorisation du carbone
  • La capture et la valorisation du méthane
  • Le revenu de base
  • Le revenu contributif
  • L’agriculture verticale
  • L’agro-écologie robotisée
  • La fusion nucléaire 
  • L’éolien offshore
  • Le solaire
  • L’énergie houlomotrice
  • La colonisation de mars
  • L’exploitation de l’espace
  • L’Intelligence artificielle
  • L’avion (électrique, solaire)
  • Les transports autonomes électriques / hydrogène
  • Le féminisme
  • Les LGBT
  • Le Global Deal for Nature
  • Le Projet Drowdawn
  • Les actions de resforestation
  • Les OGM
  • Le verdissement des villes (mini-forêt etc)
  • L’économie de marché
  • Le contributisme
  • Le financement participatif (AMI)
  • La viande et le poisson artificiels
  • La sanctuarisation de 30% de la nature à des fins de préservation de la biodiversité
  • La recherche en automatisation des processus industriels
  • L’interdiction du financement public des énergies fossiles à l’horizon 2030
  • La finance verte
  • L’introduction d’un cours de développement personnel à l’école 
  • La bourse aux génies 
  • Un système de taxes incitatives visant à favoriser la valorisation du carbone atmosphérique dans l’industrie
  • Le biomimétisme
  • La recherche en matière de désextinction
  • La croissance verte
  • La recherche en matière de remplacement des terres rares
  • Le nettoyage des océans
  • La lutte contre la souffrance animale
  • Les nouveaux matériaux mis au point par Intelligence Artificielle
  • Le déploiement d’un secteur CCSU français et européen sur des financements publics/privés
  • Le passage de la chasse/cueillette à l’élevage/agriculture en matière de poisson de façon à restaurer la biodiversité marine
  • Les alternatives à la vivisection (IA, tissus artificiels, organes sur puce…)
  • le tri des déchets par Intelligence Artificielle
  • L’indoor farming et la recherche sur l’agriculture dans l’espace
  • La recherche sur la terraformation et la création de terres artificielles
  • L’éducation du potentiel humain (Céline Alvarez, Ken Robinson, pédagogie Montessori, Idriss Aberkane, Michel Saloff-Coste…).
  • L’Union européenne
  • L’euthanasie active
  • Le droit à l’avortement
  • L’interdiction de l’extraction pétrolière et charbonnière dès 2035 mondialement
  • La taxe carbone à l’extraction ou sur l’utilisation de plastiques à base de pétrole
  • La retraite à 55 ans pour tous
  • L’impôt sur le niveau de vie
  • La fin de l’emploi comme socle de la redistribution
  • L’assistance à la dépendance et/ou le handicap par la robotique et/ou l’IA
  • La recherche sur la neutralisation des déchets nucléaires (Gérard Mourou, etc.)
  • Exploiter le domaine maritime pour imposer des normes environnementales aux navires
  • Imposer une réglementation pour la sécurité et la qualité minimale aux sites de e-commerce, ce qui induit également la lutte contre l’obsolescence prématurée et l’interdiction des produits trop bon marché.
  • La pêche durable 
  • Le cannabis thérapeutique
  • Le financement de nos champions (Navya, Qwant, Easy Mile, Supraways, Carmat, etc…) au même niveau que nos adversaires afin d’occuper le marché mondial
  • Renforcer les positionnements français et européens sur les grands développements stratégiques : robotique, intelligence artificielle, espace…
  • La réforme de la chasse
  • La réduction de la souffrance animale
  • La réorganisation du système de santé (hôpital, télémédecine, e-santé, cabines de soins dans les pharmacies, etc) pour l’adapter au 21ème siècle
  • La consultation populaire permanente par jugement majoritaire
  • Un quorum de participation aux votations
  • Initier une coopération constructive mondiale dans le domaine de la recherche et de l’écologie, sur tous les enjeux d’échelle planétaire (incendies des grandes forêts, destruction de la biodiversité…)
  • Créer un Fonds mondial pour la recherche sur les solutions aux problèmes planétaires
  • Créer une Carbon Valley européenne, un écosystème CCU associant les entreprises de Direct Air Capture aux entreprises de valorisation du carbone (béton, textile, fibre de carbone, plastique…), avec un pôle de recherche européen implanté sur place et doté de financements publics-privés.
  • Créer une initiative mondiale pour le déploiement à grande échelle d’une industrie planétaire de la capture carbone.
  • Le droit au loyer via des certificats en blockchain en lieu et place de la politique des HLM, pour plus de mixité sociale. La possibilité de rendre n’importe quel logement équitable et faciliter la possibilité pour les villes de respecter leurs quotas sans devoir bâtir des barres d’immeubles. https://thierrycurty.fr/blockchain-liberatrice-hlm-proprietaires/