Effondristes VS Constructifs : la bataille de l’information (Satyavir – Université Catholique de Lille)

L’information constructive : un enjeu stratégique pour la transition du XXIe siècle. Une conférence de Satyavir, co-président du Courant Constructif, à l’Université Catholique de Lille, le 9 septembre 2020. Sur une invitation de Michel Saloff-Coste, directeur de la prospective, dans le cadre du Tour du monde des écosystèmes innovants.

 

 
L’effondrisme a induit ces dernières années une grande désorientation dans les consciences, même chez les esprits les plus engagés pour la planète. En rejetant systématiquement les solutions sous prétexte qu’elles relèveraient d’une croyance béate en la techno-science, cette pensée apocalyptique a réussi à installer dans les esprits la croyance que « tout est foutu », que « personne ne fait rien » et que « tout le monde s’en fout ». Or, rien n’est moins vrai. Des millions de personnes sont à l’oeuvre de par le monde pour réinventer l’avenir. La recherche en matière de solutions progresse chaque semaine à grands pas. Et comme nous ne cessons de le répéter au Courant Constructif : toutes les solutions sont en réalité déjà là, il ne manque que la volonté de les mettre en oeuvre.
 
Pendant 30 ans cette volonté a été empêchée par les climato-sceptiques et les intérêts conservateurs. A présent elle est empêchée par la propagation de discours effondristes démobilisateurs. Ces discours sapent le moral des gens et sont entrain de détruire l’écologie de l’intérieur au moment où nous aurions précisément besoin d’une mobilisation générale.
 
Le Courant Constructif est le mouvement qui entend résister à cette tentation abandonniste et à ses fantasmes régressifs sous-jacents. Il est grand temps de nous réveiller et d’être à la hauteur de notre responsabilité historique. Une dynamique constructive mondiale a vu le jour au sein de l’humanité. Elle est le fait de millions de personnes, de toutes nationalités confondues, de tout genre, de tout âge, de toute catégorie sociale et de toute couleur de peau. Des millions de personnes dont les efforts convergent pour faire évoluer la société dans tous les secteurs. L’intelligence collective est bel et bien en train d’élaborer une réponse à la crise systémique de la modernité mondiale. C’est en train de se faire, en ce moment même, partout sur la planète. Il s’agit de soutenir cette dynamique de résilience créative, de la valoriser et d’y contribuer afin qu’elle puisse grandir et faire triompher la transition. Par notre mouvement, nous voulons fédérer toutes les énergies constructives présentes dans la société : scientifiques, intellectuels, entrepreneurs, artistes, médias, citoyens, spirituels engagés, hyperactifs du nouveau monde… Notre équipe comprend à présent une vingtaine de citoyens mobilisés. Nous rassemblons des intelligences, nous avançons pas à pas. A terme, le Courant Constructif est amené à devenir l’espace de rencontre et de rassemblement de tous ceux qui veulent contribuer à la grande transition du XXIe siècle. 
 
 
Nous n’abandonnerons pas les héros constructifs de ce monde, nous ne désinvestirons pas les solutions, nous les porterons, nous les valoriserons, pour qu’elles soient connues de tous, financées et enfin mises à l’échelle le plus vite possible. Nous pouvons faire cette transition, nous le pouvons! Mais il s’agit de répondre à cette situation exceptionnelle par un comportement exceptionnel. Par un héroïsme contributeur plutôt que par un défaitisme adaptatif. Sans quoi, je vous le dis, nous courons vers une dépression collective, qui précèdera des milliards de morts, car on ne s’adaptera pas à l’effondrement. Ceux qui vous laissent miroiter des utopies post-apocalyptiques sont des menteurs irresponsables.
 
Tout est encore possible. Nous pouvons dépolluer cette planète, nous pouvons régénérer sa biodiversité et transiter vers l’économie contributive du XXIe siècle qui nous fera véritablement entrer dans l’ère du potentiel humain. Mais pour cela, il va falloir repousser vigoureusement les forces régressives qui sont en train d’envahir les consciences, et porter l’évolution constructive jusqu’à ce qu’elle atteigne les instances décisionnelles.
 
 
Satyavir, pour Courant Constructif
 
 
 
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *