Courant Constructif : le mouvement qui démontre que l’humanité peut encore s’en sortir

L’humanité est aujourd’hui confrontée à une crise systémique mondiale, à la fois économique, sociale, écologique, énergétique, politique et spirituelle. Dans cette tempête de l’histoire, il n’est qu’une seule certitude : le système actuel ne peut plus continuer. Nous allons devoir en sortir d’une manière ou d’une autre. De là, une question émerge : quel sera le monde qui succèdera au monde actuel ?

 

I- NOTRE MISSION

La théorie des systèmes nous apprend qu’il n’est que deux issues possibles dans une crise systémique : ou bien le système s’effondre à un niveau de complexité antérieur, ou bien il évolue à un niveau de complexité supérieur.

Dans le premier scénario, nous aurions une dégradation progressive de l’environnement et de l’organisation sociale, jusqu’à ce que les seuils de résilience du système soient dépassés et qu’un effondrement systémique mondial se produise. L’infrastructure moderne qui, grâce à sa puissance énergétique, technologique, agricole et médicale, soutient l’existence de 7,8 milliards d’êtres humains finirait par céder sous la pression des multiples crises accumulées.  L’humanité reviendrait alors à son niveau de population d’avant la modernité, soit environ 1 milliard d’êtres humains sur terre.

Les survivants connaîtraient un retour à des modes de vie quasi-prémodernes, basés sur des technologies low-tech et des activités essentiellement liées à la survie. Une telle régression ne s’envisage évidemment pas sans violences, sans guerres, sans viols, sans vols, sans tyrannies liberticides, sans famines et sans maladies… On peut raisonnablement penser que cette option n’est guère désirable et que les survivants traverseraient des épreuves psychiques et physiques considérables. Mais, aussi choquant qu’il puisse paraître, ce scénario est celui vers lequel nous nous dirigeons dès lors que nous ne répondons pas aux enjeux du siècle.

Il existe toutefois un second scénario dans lequel l’humanité sort par le haut de cette épreuve collective. Dans ce second scénario, le système s’auto-réorganise grâce à une transition systémique mondiale. On assiste à une vague de résilience créative dans tous les secteurs de la société. L’énergie est décarbonée, l’atmosphère dépolluée, la biodiversité préservée. Un nouveau contrat social est créé pour adapter la société à la montée de l’automatisation. Une nouvelle génération de leaders conscients apparaît. De nouveaux modes d’agriculture, de nouveaux matériaux, de nouveaux modes de consommation s’inventent. De nouvelles valeurs, de nouveaux récits, de nouvelles politiques et doctrines économiques sont créées. Toutes ces innovations convergent pour former un nouveau paradigme qui se stabilise progressivement. Avant que l’équilibre ne revienne, l’humanité traverse néanmoins une tempête redoutable et connaît des pertes lourdes qui laisseront un profond traumatisme dans sa mémoire collective. Mais au bout du chemin, une nouvelle civilisation émerge, un nouvel équilibre est trouvé et l’évolution peut alors continuer.

La mission du Courant Constructif est de faire triompher ce second scénario, afin d’éviter à l’humanité le cauchemar de l’effondrement annoncé. Face à la montée du fatalisme collapsologiste et de la colère réactionnaire, il fallait un mouvement pour porter l’élan d’évolution mondial. Il fallait un mouvement pour fédérer toutes les forces constructives en présence et porter leur voix dans le monde. Il fallait un mouvement pour recenser toutes les solutions disponibles, un mouvement pour faire la synthèse de toutes ces solutions en un programme concret, réaliste et inspirant. C’est là le rôle que s’est donné le Courant Constructif.

 

II – NOTRE ACTION

À l’heure où les premiers signes de l’effondrement se font sentir, le Courant Constructif n’entend pas prôner l’optimisme mais bien l’action, le volontarisme et la mobilisation générale. Les constructifs maintiennent que les solutions sont efficaces, qu’elles peuvent être mises à l’échelle à temps et que par conséquent la crise systémique peut être résolue moyennant un effort colossal.

L’action du Courant Constructif se décline en 7 branches :

1) Valoriser les solutions :

– En les faisant connaître sur les réseaux, dans les médias, auprès des décideurs…

– En défendant la pertinence des solutions contre ceux qui les critiquent

– En rendant cette information disponible et facilement retrouvable grâce à une immense base de donnée qui répertorie toutes ces solutions (voir : lmc.today).

2) Fédérer les acteurs de l’élan constructif mondial :

– En offrant un espace de convergence pour permettre aux acteurs de changement d’oeuvrer dans un sens commun.

– En allant rencontrer et en connectant les différents acteurs de la mouvance constructive : penseurs, inventeurs, artistes, décideurs, entrepreneurs, financeurs, associatifs, citoyens volontaires…

3) Créer un programme de transition systémique efficace, réaliste et rentable :

– En faisant la synthèse des meilleures solutions dans une vision systémique cohérente et concrètement réalisable

– En veillant à ce que cette transition systémique soit économiquement viable et rentable, de sorte qu’elle puisse être propulsée par les mécanismes du marché.

4) Lutter contre les forces régressives :

– En maintenant sur les réseaux un espace 100% progressiste, orienté solutions et évolution.

– En déconstruisant les discours binaires, les fakes news et les fausses solutions populistes

– En combattant sur le terrain les populismes rouges, verts et bruns (collapso-décroissants, complotistes, réactionnaires, etc.)

5) Inspirer une mobilisation constructive mondiale dans tous les secteurs

– En propageant un grand récit constructif qui donne envie à chacun de faire sa part dans la grande transition du XXIe siècle.

– en rendant visible la vague constructive mondiale dans tous les secteurs de la société

6) Porter la voix des solutions dans l’espace médiatique et politique

– En amenant la prospective des solutions dans les débats et les élections.

– En amenant les acteurs du changement à converger pour constituer une force culturelle majeure capable de peser dans les débats et d’influer sur les politiques.

7) Réaliser la transition systémique

– En inspirant des politiques de transition volontaristes et ambitieuses, en vue d’une mise à l’échelle accélérée des solutions.

 

III – NOTRE PROGRAMME

La puissance du Courant Constructif repose sur sa connaissance fine des solutions, résultant de plus de 15 années de veille prospective. Le programme du Courant Constructif, issu de ces années de recherches, présente une solution intégrale de transition systémique parfaitement unique dans le monde. Ce programme se décompose en 5 axes principaux :

1) La transition écologique, qui rassemble le passage au 100 % renouvelable, un vaste programme de dépollution de l’atmosphère et des océans, ainsi qu’un programme de préservation de la biodiversité via la reforestation et la sanctuarisation de 30 % de la nature.

2) La transition sociétale, qui tire les conséquences de la montée de l’automatisation dans l’industrie et les services en instaurant une  économie contributiste. Cette nouvelle économie repose sur 4 piliers principaux: le revenu de base, la réduction de toutes les inégalités, un nouveau système fiscal plus adapté au XXIe siècle, ainsi qu’un nouveau système de financement de l’activité économique, plus démocratique: l’Action Mutuelle d’Investissement (A.M.I).

3) La transition technologique, soit la révolution de l’Intelligence Artificielle et des NBIC, qui ouvre sur une ère de progrès exponentiels de la connaissance et des techniques dans tous les domaines, rendant possible aussi bien l’agriculture robotisée, que l’informatique quantique, l’exploitation minière de l’espace, l’automatisation, les smart grids, l’édition génomique ou encore de nouveaux progrès de la médecine…

4) La transition agro-alimentaire, qui permettra de nourrir 7 milliards d’êtres humains sans détruire l’environnement, grâce à la transition vers l’agro-écologie robotisée, les fermes verticales, la nourriture synthétique, la pêche et l’élevage durables, la restauration des sols et la diminution radicale des pesticides.

5) La transition culturelle, qui consiste à recréer du sens et du lien, à réduire les inégalités, à accueillir les valeurs postmatérialistes naissantes, mais aussi et surtout, à sortir de l’idéologie du travail et du système de l’aliénation en créant les conditions collectives d’une libération du potentiel humain et d’un progrès multidimensionnel.

4/ NOTRE ENVIRONNEMENT

Notre équipe, composée d’un noyau de 8 bénévoles aux compétences multiples, aidé par une 30e d’adhérents, est mobilisée quotidiennement pour identifier les solutions émergentes dans le monde.

Notre base de solution, lmc.today, est alimentée chaque jour et contient déjà plus de 15000 articles référencés et classés thématiquement.

Notre site, courantconstructif.com, rassemble quantité d’articles et de vidéos expliquant les différents aspects de notre vision systémique.

 

Rejoignez-nous !

 

 

 

contact : courantconstructif@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *