La taxation des robots en compensation de la fin du travail est absurde

Le concept même de taxer les robots est absurde, tout simplement parce que l’automatisation de la société ne signifie pas que les robots vont remplacer l’Homme, mais que la notion de travail va évoluer.

Il ne faut pas imaginer qu’on enlève un, deux, trois, salariés dans une usine et qu’on met un robot à leur place.Lire

L’économie “partagée” n’est pas -encore- positive (ni partagée, d’ailleurs) !

L’Iddri produit une étude dans laquelle il démontre que l’économie partagée ne produit pas les effets escomptés, nous dit Les Echos.

C’est normal, il manque un pan à cette économie partagée, c’est la démocratie.Lire

Les entreprises privées ont-elles des bénéfices publics ?

Voilà qui va en faire sursauter plus d’un. Avant de sauter au plafond, comprenons-nous bien, l’économie est un échange qui va dans l’intérêt (sans jeu de mot) aussi bien de l’un que de l’autre. Sans cet échange, il n’y a pas d’économie, pas de riche, pas de patron, pas d’entreprise. On est tous aux champs à gratter la terre de nos ongles sales (à noter que je n’ai rien contre l’agriculture, qui est une véritable passion pour moi, mais ce n’est pas forcément le cas pour tout le monde).Lire

Transition Sociétale : Mon dieu, la fin du travail, comment allons-nous vivre ?

La fin du travail, la fin de l’emploi, la fin des haricots, la fin de tout, terrible, qui fait peur, tous au chômage, dans la misère, inutiles, vivant d’assistanat, quelle horreur ! Mais qu’allons-nous devenir ?Lire

Soutenir les agriculteurs et favoriser le développement de l’agroécologie

Les subventions sont problématiques

Les subventions agricoles sont vouées à disparaître. Elles sont inéquitables envers les pays qui n’ont pas les moyens de subventionner leur production, leurs agriculteurs étant alors dans l’incapacité de concurrencer sur le marché mondial les prix de nos productions. Cette situation engendre la famine, la misère et la dépendance.… Lire

Brisons le mythe, la Loi de 73 n’est pas à l’origine de la dette

Article écrit en 2011 et grossièrement mis à jour en 2021.

La rumeur a enflé sur le web, c’est la Loi de 73 qui est responsable de l’endettement. Giscard, ce « vendu à la Banque Rotschild, aux comptes de laquelle il a émargé, c’est dire si c’est un traître », à bradé l’économie de la France aux américains. … Lire

Réforme de la chasse

Les accidents de chasse sont légion, ils font un certain nombre de morts chaque année (sans même parler des animaux blessés laissés à eux-mêmes et qui vont agoniser, évidemment).

Plusieurs épisodes de chasse à courre ont montré à la population la réalité de l’horreur que représente cette boucherie que nos voisins ont su interdire ou faire évoluer alors que eux aussi tenaient dur comme fer à leurs traditions.Lire

L’impôt sur le revenu, né en 1916, obsolète aujourd’hui, cause de l’évasion fiscale

Retronews nous parle de “la difficile naissance de l’impôt sur le revenu”, pourtant mesure d’égalité élémentaire au gré de la démocratisation du pouvoir d’achat en conséquence de la révolution industrielle qui apporte un revenu à un nombre croissant de gens. 

Désormais, alors que les paramètres qui induisaient sa pertinence à l’époque n’existent plus aujourd’hui, il est désormais échu et doit être aboli pour rétablir la justice et l’équité fiscale. Lire

De meilleurs soins,des économies et une industrie de pointe en modernisant l’hôpital

« Série noire à l’hôpital » dans Challenges, « Les urgences hospitalières en surchauffe » dans Le Monde, « Vichy, les urgences de l’hôpital au bord de la rupture » sur FranceTVinfo, « Saint-Brieuc. Mais pourquoi les urgences de l’hôpital saturent-elles ? » dans Ouest-France. Mayotte, Paris ou Toulouse, le constat est unanime : l’hôpital implose, le personnel n’en peut plus, les urgences saturent, on pointe le manque de moyens et de personnel, l’Etat qui fait des économies et le nombre de lits qui diminue. Lire