POURQUOI LANCER UN COURANT CONSTRUCTIF?

RÉPONSE N° 1: RENDRE VISIBLE L’ÉLAN CONSTRUCTIF MONDIAL

Le groupe Journalisme Constructif a été créé le 6 octobre 2013 sur une idée toute simple: partager des solutions plutôt que des problèmes. J’étais loin de me douter à l’époque que le groupe rencontrerait un tel succès. Aujourd’hui, la communauté constructive compte plus de 3000 membres. Ensemble, nous avons, pendant ces 5 années, diffusé des centaines de solutions émergentes et contribué ainsi à faire souffler sur la toile un grand vent constructif. Je remercie tous ceux, journalistes et citoyens, qui ont permis de faire vivre cet élan. Le monde a plus que jamais besoin d’énergie constructive pour faire face aux enjeux qui sont les nôtres aujourd’hui.

C’est dans la continuité de cette démarche et dans le but de porter la cause constructive à un niveau supérieur que j’ai annoncé hier le changement de nom de notre groupe. Journalisme Constructif devient ainsi le Courant Constructif. Par ce changement de nom, nous passons d’un simple groupe Facebook dédié aux solutions à un véritable courant citoyen visant à valoriser, incarner et diffuser l’énergie constructive en cette période critique de l’histoire.

Avec le temps, j’ai fini par comprendre que le véritable thème de ce groupe n’est pas le journalisme constructif, cette tendance interne au secteur médiatique visant à promouvoir plus d’actualités positives dans les médias. Le véritable thème de ce groupe est l’immense vague constructive qui s’est éveillée dans le monde en réponse à la crise systémique. Le journalisme constructif n’est lui-même que la branche médiatique d’un phénomène beaucoup plus large qui est cette vague constructive traversant tous les secteurs de la société.

Cette vague constructive est mondiale: partout sur la planète, des individus s’efforcent de rendre ce monde meilleur et réalisent quelque chose pour apporter une partie de la Solution.

Ces individus constructifs n’ont pas de sexe particulier, pas de couleur de peau particulière, pas d’âge particulier, pas de niveau social particulier. Ce sont des hommes comme des femmes, des jeunes comme des vieux, des blancs comme des noirs, des riches comme des pauvres. Ils ne sont pas non plus cantonnés à un secteur particulier. Ils émergent dans tous les domaines: dans l’éducation, dans l’écologie, dans l’agriculture, dans l’entreprise, dans le milieu associatif, la science et la technologie… Untel veut nettoyer les océans, untel plante des millier d’arbres pour arrêter le désert, celui-ci a inventé un système pour rendre l’eau potable tandis que celui-là a mis en place une solution pour remplacer les pesticides… Chacun fait sa part, chacun invente et matérialise une partie de la Solution globale. Et tous ces petits bouts de solution mis bout à bout finissent par former ensemble le puzzle d’un nouveau paradigme, ce nouveau paradigme dont notre monde en crise a tant besoin.

Ce sont ces gens que nous voulons valoriser. C’est de cet immense élan constructif, de ce courant constructif mondial, que nous voulons parler ici.

Ce courant n’a pas de leader, pas de théoricien, pas de manifeste. Il n’est pas centralisé, pas coordonné, pas réfléchi. Il a émergé spontanément de la nécessité dans laquelle se trouve l’humanité actuelle de trouver des réponses aux problèmes colossaux auxquels elle est aujourd’hui confrontée: crise écologique, crise énergétique, crise du vivre-ensemble, crise économique et financière, crise du sens, crise du travail et de l’éducation. Face à cette polycrise, des hommes, un peu partout dans le monde, se sont mis à chercher des solutions, à inventer des possibles, à ouvrir de nouvelles voies. Et c’est ainsi qu’est né le courant constructif, de manière non-concertée, de l’addition de toutes ces initiatives convergentes.

Mais, aussi vaste soit-il, ce courant constructif reste encore à ce jour très peu visible. Alors même que l’humanité est en train d’inventer des milliers de solutions, la distorsion médiatique est telle que nous avons plutôt l’impression que “personne ne fait rien” et que “tout le monde s’en fout”. De là, un désespoir grandissant parmi la population.

Les forces de résilience à l’oeuvre dans le monde sont confrontées à une véritable pathologie de la valorisation médiatique qui les rend très peu visibles aux yeux des gens, alors qu’il s’agit peut-être du phénomène le plus important de notre époque.

Parce que les médias préfèrent orienter notre attention sur le spectacle sportif, les scandales, les catastrophes environnementales, les attentats et autres informations anxiogènes, nous nous formons une image de la réalité qui n’intègre pas la banalité du bien. Au regard de toutes ces informations négatives qu’on lui renvoie en image d’elle-même, l’humanité semble parfois se demander s’il est souhaitable de continuer, et l’on peut parfois sentir en elle la tentation de baisser les bras et de ne pas se battre face au risque d’extinction que lui prédisent les experts. Mais tout cela est la conséquence d’une distorsion de réalité induite par les médias de masse qui nous pousse à ne voir que le pire en l’Homme. La banalité du bien est pourtant une réalité, nous en avons été témoin pendant toutes ces années de partages. Il y a le pire comme le meilleur dans cette humanité. La question est de savoir ce que nous voulons nourrir, ce que nous voulons valoriser.

C’est pourquoi nous avons besoin d’un mouvement pour porter la voix aujourd’hui inaudible de tous ces acteurs constructifs dans le monde. Nous avons besoin d’un espace pour rendre visible cette tendance constructive à l’oeuvre dans l’humanité. Nous avons besoin d’un site pour permettre aux gens de découvrir, de référencer et de partager ces centaines de solutions émergentes. Enfin, nous avons besoin d’un groupe pour nous retrouver entre personnes constructives qui font leur part et nous relier à l’énergie de ce gigantesque courant mondial.

C’est pour toutes ces raisons que j’ai décidé de lancer le Courant Constructif. Il est temps de passer d’un petit groupe sympathique à un véritable courant citoyen. Si cela vous parle, si vous aussi vous faites votre part et avez envie de vous relier à ce courant d’énergie constructive mondial, alors bienvenu dans ce groupe!

Il fallait un espace pour réunir les gens de bonne volonté, les hyperactifs de la transition, les colibris courageux et les serviteurs de la vie. C’est chose faite!

Partagez si vous pensez que ce message mérite d’être entendu.

Merci.

Satyavir

#constructif #courantconstructif

Notre site internet: http://courantconstructif.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *